1
min

Etat d'espoir

Image de Pascal L.

Pascal L.

22 lectures

4

Je n’erre plus, je souffre en vain.
La page blanche m’assassine.
Vers quel désir glisse ma main
De mon stylo vers ta poitrine

Je m’interroge sur la liaison
Entre l’amour et l’écriture.
J’assouvirai ma déraison
A devenir ton aventure.

Combien de temps doit-on donner
Combien d’effort pour être meilleur
Mordre les mots, te caresser,
Faire exploser mon pauvre cœur.

Il manque de l’air à mes pensées.
La solution est dans l’avenir.
Laisse-moi t’aimer sans me presser.
Je dois capter tous tes soupirs.

Donne-moi ta main et prends mon âme.
Plus tu m’étonnes et moins je sens.
Que ton amour est une flamme.
Mais un désert, un océan.

On peut s’y perdre ou en revenir.
Comme en lisant ces quelques mots.
Jouir à l’extase ou s’endormir.
Mais ne jamais crier bravo.

Je suis une plume au gré du vent.
En mon avenir on ne croit guère,
Car j’ai tellement changé avant,
De devenir cet homme fier.

Moi, qui pense trop à mes blessures.
Je tiens à toi pour les panser.
Mais j’en oublie que le futur.
C’est un amour à dépenser.

4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
( une vraie solution s'engage dans les bois
un deux trois, un deux trois..)

·
Image de Papillon
Papillon · il y a
"Il manque de l’air à mes pensées.
La solution est dans l’avenir."
"Moi, qui pense trop à mes blessures..."
etc...très beau poème! Vraiment il semble venir du coeur !
bravo

·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur