1
min

et le coeur dans l'histoire.

Image de Cyclamën Animae

Cyclamën Animae

7 lectures

0

Je voulais parler de tes yeux
bleus mais
mais tes yeux ne sont pas bleus ils sont
ambrés (pour ce qui est de la réalité ils sont plutôt boueux)
ils se déplacent en mouvement
exaspérant tes yeux (ils sont) il faut que
l’histoire figure en un lieu (en vérité cette dernière phrase est contingente en vérité
attention tu ramasseras les morceaux de la suspension volontaire de l’incrédulité projetés un peu partout
attention voilà avertissement en fait le lieu est une contrainte (je me contrais à imaginer tes yeux (et le reste remorqué)) sur la place de l’
université
les étudiants passent, rient et se déplacent (on dirait une pièce de théâtre même que)
tes yeux immobiles et (leur absence de bleu)
bleus
ce sont tes yeux
(ils ne le sont pas)
imagine tes yeux (je) les
ouvrir (mais tes yeux comme des bobines aberrantes)
les ouvrir en deux
ouvrir tes yeux.
ouvrir tes yeux et le sang froid dans tes veines se condense (et tes cheveux sont comme des milliers de serpents et les serpents sifflent
les serpent ont le sang bleu je crois que)
poïkilotherme (c’est un mot compliqué pour désigner pour faire le malin (pour te faire sourire))
la température varie en fonction du milieu (toi tu)
ouvrir tes yeux et comprendre analyser l’intérieur retrouver la lueur qui
c’est elle qui pointe (qui peint) en bleu amer même si (t’es) tes yeux sont et pastels et dangereux et foncés en même temps et heureux parfois
(parfois toi aussi tu regardes tes yeux)
dévorer la lueur tu
(effacer la lueur qui) pétilles
parce que les yeux des gens comme le coeur (au fond).
L’inertie d’un corps caractérise sa capacité à s’opposer à une force que on lui impose
(tout ce qui sera
everything not saved will be lost)
une fois tu (dormais)
une fois tu (tu rêvais)
j’ai fouillé ta poitrine
les organes
les variables
pour chercher ton (coeur)
mais entre tes deux poumons il y avait
un globe (oculaire) mais pas de pompe il me regardait (moi) piteusement il me regardait rieur
comique et affreux
stupide et cynique
et le sang qui grondait, bleu.
0

Vous aimerez aussi !

Du même auteur