52 lectures

7

Douce Lune qui s’envole chaque soir,
Alors que brille, dans son dos, l’espoir ;
Son Rayon éternel a volé,
Le cœur d’un de ses héritiers.

Clair Soleil qui vogue au midi,
Une douce ombre derrière lui ;
Son héritier amoureux a ouvert
Le cœur d’un rayon fier.

Amour impossible, obscur et clair,
Que depuis toujours bercent les mères.
Devenu réel par la beauté de l’âme,
Et du regard épanoui d'une femme.

Soleil et Lune alors bloquèrent,
Leurs rayons, loin de la terre.
Espoir et Lumière furent séparés,
et leur amour, en fut égaré.

Lumière devint froid,
Et la terre dans l’effroi.
Espoir fut brisée,
Ses sentiments explosés.

Elle criait, elle criait
Et son cœur entier chavirait.
Elle pleurait, elle pleurait
Et son âme se languissait.

Perdue par la folie de sa mère,
Elle disparut, tréfonds de la Terre.
Lumière à sa recherche partit,
Et jamais plus on ne le revit.

Douce Lune qui pleure chaque soir,
La perte de sa fille Espoir,
Et du Soleil refuse l’amitié,
Lui qu’elle a tant souvent désiré.
7

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Merci pour ce partage de lecture, j'aime.
·
Image de Lammari Hafida
Lammari Hafida · il y a
Amour des astres,très beau! +1 Je vous invite à soutenir mon poème en finale < Voyage > sur ma page et merci!
·
Image de Pierrot
Pierrot · il y a
Des amours astrals lumineux.
·