1
min

Espoir

2 lectures

0

Dans l’eau, le noyé se débatte, pour garder la vie,
Le condamné debout devant la potence, qui sourit !
Le petit canard en face du grand loup qui défie,
Le soldat dans la guerre rêve et prie,
L’écolier devant son cahier apprend et balbutie,
Le bébé dans le ventre de sa mère grossie.
La nature donne des fleurs, des arbres et diversifie,
Les oiseaux, les poissons, les mammifères en féerie.
IL faut que ton espoir à son espoir se relie,
Pourquoi la violence, la décadence et la moquerie ?
Pourquoi la haine, l’indifférence et l’idiotie ?
Je parle, je dénonce, je hurle et j’écris ;
Pour faire entendre l’espoir à l’infini,
Et combattre le désespoir, là ou il sévit,
Donnons l’espoir aux enfants et aux démunis,
Pour sauver notre monde d’une fin ahurie...

0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,