Epitaphe

il y a
1 min
9
lectures
0

Conteurs à ses heures perdues, adepte du calme et des moments intimistes de l'âme, praticien des pensées vagabondes. NB: Après lecture jetez un œil sur les explications en fin de page et  [+]

Nés du monde des hommes,
Faits de terre et poussière
A l'image d'un seul homme
Les souvenirs qu'on enterre.
Ceux des os, de la chair,
O odieux éphémères,
Emportant avec vous toute sa vie,
son histoire, pour nourrir vers et pissenlits.
Restent les parents, le vain purgatoire
où transite avant sa mort sa mémoire
0

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Christian Marais
Christian Marais · il y a
On se rappelle d'une personne que par sa présence de chair et d'os. Une fois enterrée, elle disparaît; les souvenirs qu'on garde ne sont qu'une belle illusion, un purgatoire de son existence avant la disparition de sa mémoire.
"Immérgés", "à l'image d'un seul homme" explique que les souvenirs sont comme les hommes, faits de terre et poussière.

Vous aimerez aussi !