Entre les cimes obscurs

il y a
1 min
1
lecture
0
J'avais un maelstrom dans le crâne.

De la brume débordant des yeux.

Je cherchais où pousser mon dernier brame.

Rendre l'âme loin de l'œil des dieux.


Par-delà les murailles des chaînes.

j'entendis de puissants cris interdits.

Suivi du râle sourd des chaînes.

Piqué, j'approchais du lieu maudit.


Les visages figés dans des masques.

Mains liées autour d'un autel corrompu.

Euphorique au cœur de leurs frasques.

Chantant l'impie à chœur rompus.


Au centre d'une piscine d'organes.

Baignait une ignoble créature.

Sa maîtresse, la fée Morgane.

Lui donnait les hommes en pâture.


Ma mémoire joue avec Judas.

Ou ont-ils dévoré mes souvenirs ?

Car je n'ai conservé de cette nuit-là.

Que l'obscur, la haine, leurs sourires.


Depuis, je crains l'ombre et la tombe.

Car si je touche le sol des enfers.

J'y retrouverai la bête immonde.

Et une armée de ses confrères.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !