Je ne suis qu'un artiste, je compose, je crée, mais parfois aussi j'écris, Ma vie et ses reflets, sous forme de poème, je ne suis que moi même  [+]

Bonjour à toi, toi à qui je songe sache que pour moi il n'y a pas d'heures, il fait tellement beau aujourd'hui que cela me fais encore penser à toi, toi qui reste dans mon cœur, toi qui illumine ce monde d'un simple sourire, toi qui sais panser les maux d'un simple regard, toi qui sait rire de tout et qui sait me fait sourire, quand tout va à l'égout, toi qui remplit mon cœur, de joie et de fou rire, toi qui doute de nous, alors que je n'ai envie que de nous faire vivre, toi qui sait que mon amour n'est pas qu'un simple livre, mais un grand tout.. qui essaie simplement de ce projeter dans un avenir, où je nous vois tellement heureux, de vivre ensemble et libre, amoureux jusqu'au bout des doigts, et si l'amour serait alcool, nous serions ivres, ivres de nous quand nos corps s'enlacent et vibrent, dans le creux de nos bras, à l'unisson je pense à nous, à si nous étions dans l'union d'un amour unique, le seul orchestre jouant cette partition, je sais que ça parait fou, mais pourtant c'est avec toi que je me vois finir avec des rides. Rassure toi, je ne suis ni savant, ni fou, mais je sais cultiver l'amour que j'ai pour toi en étant libre, libre de nous, si mon amour était potion j'en serai forcément le druide, et pour tout celà j'aimerais te dire de venir me vivre, car mon cœur n'est pas prison, il veut te rendre libre, de vivre d'amour et de passion, comme je le raconte, dans chaque page de ma vie, dans chaque chapitre, tu es là, toi la princesse de mon coeur si mon amour était un livre, alors je te remercie pour tout ça, je te remercie d'avoir été là et de faire encore partie de moi, dans ma vie, dans mes pensées, au fond de mon cœur l'endroit où je t'ai caché, merci d'avoir cru et de croire encore en moi, malgré les fissures toujours active, grâce à toi, à ton sourire, à ta joie, grâce à tes fous rires, que tu as partagée et partage encore avec moi, dans mes rêves, mes seuls souvenirs, cela me soigne chaque jours où la nuit bas son plein, tu me redonne envie de vouloir y croire et de vivre...De vivre et d'aller y voir encore plus loin..

Lettre à poème,
Où, j'en garde
La mémoire
D'un nous.

à MV.

Jc. (Alias Requiem Phantom)
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !