Enfer ou paradis ?

il y a
1 min
3 718
lectures
117
Qualifié
Image de Grand Prix - Printemps 2019
Image de Poèmes

Les deux sont bons voisins : c'est aisément qu'on risque
Chez l'un ou l'autre ainsi de pénétrer, ma foi,
Emporté par la houle, ondulant sur l'émoi
Quand ce mouvant relief s'ouvre sous l'obélisque ;

Le second, souriant, semble confiant puisque,
En effet, son accueil en appelle l'emploi ;
Renfrogné, le premier est sur son quant-à-soi,
Et cligne de son œil, lequel jamais ne bisque :

Ô bonheur ineffable ! Ô tendre intrusion !
Celui-ci ? Celui-là ? Redoubler le plongeon ?
Duquel des deux volcans piquer en la fournaise ?

Si le Paradis couve un angelot zélé,
Diantre, l'Enfer tout proche exige aussi qu'on baise
Sa bouche en orifice au désir acculé...

117

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !