1
min
Image de Paolo Smith

Paolo Smith

26 lectures

1

Je rends visite à la frontière calme
La plage est vide mais toujours peuplée
Les esprits zonent à la lisière du drame
Seuls fruits tombés et inconnues de l’arbre

Mais Il murmure pour qui se prête à l’érosion
Milieu d’origine dont l’étreinte est la vérité.
Comment continuer de se montrer loyale, – Océan,
Je hurle encore, sous cape, de nos atrocités.

J’aspire selon ta Loi à notre involution
Je rends visite à la frontière calme
Fort de nos souffles et expirations - le Temps,
Disposeras-tu d’en transmuer les gammes ?
1

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème