1
min

encore un...

Image de Fionavanessa

Fionavanessa

8 lectures

0

Oui ne vous en déplaise

Puisque pour respirer plus à mon aise

il me faut

entrer

dans la ronde des mots


Ne fût-ce

que

pour une danse

en

solo

Souffler sur mon chagrin



Souffler sur les importuns



Jusqu'à ce qu'ils s'éloignent



Me redresser

pour voir



De tout



mon regard



Comme la vision est belle !



Ciel et rivière entremêlés dans la lumière

L'un annule les limites de l'autre

Et tous deux



Me rappellent à moi faible femme



D'être patiente



D'être aimante



D'être puisqu'être est éphémère



D'être à lui aussi peut-être quand il sera







C'est quand je songe à ça



Que les mots sortent de ma bouche comme des bulles



Qui garderaient leurs secrets



Mais dont on admire la fine couleur



Etre une alouette sur son épaule



Un rossignol dans sa poche



Une biche contre son flanc



Une abeille lui confectionnant son miel révigorant



Une ombre sous sa paupière



Un rire dans sa gorge que nul autre ne comprend



La petite musique qui lui prend la main la nuit



Et lui murmure



Que tout n'est pas perdu



Pour qui sait voir



La petite musique des choses



C'est de l'aimer que je l'ai apprise



Mes oreilles se sont ouvertes



Aux murmures



Aux bruissements



Aux musiques qui se glissent entre les mots



Et si on se moque de moi



Et de mon air absent



Cela vaut bien je crois



Le bonheur d'être à lui parfois.

Thèmes

Image de Poèmes
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,