En cours d'évaluation par le Comité de lecteurs .....

il y a
1 min
144
lectures
21
En cours d'évaluation par le Comité de lecteurs l..........

Tant d'espoir en cette phrase sibylline,
Comme en cette pouliche que l'on câline.
Vision d'horloges irréelles et diffuses
Qui égrainent le temps en durée confuse

Vision de passages dangereux et périlleux
De ponts suspendus, en gués torrentueux
Ou la vie ne tient qu'à un fil, qui s'effiloche,
Mais auquel, désespérément on s'accroche.

O toi, Comité tant redouté, ennemi invisible
De mes poésies, levier funeste et inflexible,
Qui ouvre la trappe d' oubliettes profondes
Où mes enfants disparaissent et se fondent.

Pourtant, comme elle pourrait être douce
Cette main qui l'actionne et lever son pouce
Tel un Néron face au victorieux gladiateur,
Pour sauver des lions le malheureux auteur........
21

Un petit mot pour l'auteur ? 34 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Très bien vu ! C'est exactement ce qui se passe dans nos cœurs !
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Je le relis suite à votre visite chez moi.
C’était savoureux, plein d’humour !
Et pourtant non validé, mais que fait donc le comité ?
J’aime particulièrement la 2ème strophe.

Image de Gerard de Savoie
Gerard de Savoie · il y a
Ah merci Fred....hééé oui, dommage que ce texte n'ai pas pu passer les gués torrentueux, il aurait été plus lu...
Image de Flore Anna
Flore Anna · il y a
Un poème pour le Comité....je vote !
Image de Mickaël Gasnier
Mickaël Gasnier · il y a
Mon pouce levé dans l'arène
À bientôt

Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Plus sympathique que le Comité de Salut Public ou le Comité d'accueil que forment les lions et lionnes dans l’arène. En vertu de quoi on va non baisser les bras, ni se tourner les pouces, on va croiser les doigts. Il y a un mois que ce texte a été publié, je suppose Gérard que vous avez eu des nouvelles du Comité depuis ou alors c'est à désespérer de tout et à faire la révolution.
Image de Gerard de Savoie
Gerard de Savoie · il y a
merci Jeanne pour ce gentil commentaire, mais curieusement ,ce n''est pas toujours les textes auxquels je tiens le plus qui passent la barrière du comité... ça a le mérite de chercher l'amélioration et se dire ...on fera mieux la prochaine fois..
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Avec plaisir et au plaisir. En effet, ce ne sont pas les compositions qui ont notre préférence qui plaisent forcément le plus. C'est sans souci, tout est perfectible en ce bas monde. La vie, le temps, la mode est un éternel recommencement. Belle soirée.
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
En attendant le pouce en l'air pour ceux qui t'éliront, pour ceux qui te liront, j'ai mangé le lion et je vote ...
Image de Gerard de Savoie
Gerard de Savoie · il y a
merci à vous, Miraje
Image de de l air
de l air · il y a
N'exagérons rien, ce comité-là est moins dangereux que ceux de la Révolution qui faisaient passer "à la trappe " autres choses que quelque textes qui, malgré tout, sont lus un jour ou l'autre , la preuve ...
Image de Gerard de Savoie
Gerard de Savoie · il y a
merci De l'air, mais ce n' est rien qu'un ptit clin d'œil amical au comité....
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
"levier funeste et inflexible,Qui ouvre la trappe d' oubliettes profondes,Où mes enfants disparaissent et se fondent." Belle maitrise de la langue française ! Je suis admiratif !
Image de Gerard de Savoie
Gerard de Savoie · il y a
merci Paul,.... dommage que vous ne soyez pas au comité...lol
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Sourires ;-).
Image de Gerard de Savoie
Gerard de Savoie · il y a
merci.. Dame Dolotarasse....c' était ce que je recherchais...
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
En souhaitant qu'il ait entendu votre message, Les voies du Comité souverain sont impénétrables. Les lions ne mangent pas les bons chrétiens mais les vilains Néron. :-) Des jeux et du pain, des jeux de mots, jeux de mains, jeux d'écrivain. Allez, haut les mains, haut les pouces, haut les cœurs et les héros ! Veni Vidi Vici comme disait un illustre inconnu, Jules de son prénom et dont le nom m'échappe.
Image de Gerard de Savoie
Gerard de Savoie · il y a
merci Jeanne pour ce commentaire

Vous aimerez aussi !