... Empreintes

il y a
1 min
23
lectures
5

Écrire pour délivrer des maux  [+]

Lentement dans un souffle murmurer son nom
Le retenir des yeux lorsqu'il tourne le dos
Repousser la porte, doucement, sans un son
Rallumer la lumière, puis revêtir ma peau.

Se recoucher, d'un geste le chercher encore
Son odeur, son étreinte, le dessin de ses bras
En l'attendant, mourir un peu plus chaque fois

Dans un dernier soupir, ses effluves en suspend
Les saisir, repenser les contours de son corps
Puis éteindre l'espace, les remords et le temps.
5

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,