Elle se rapproche

il y a
1 min
12
lectures
1

Poésie noire, fantastique, mélancolique parfois violente  [+]

Je vais fermer la porte
Juste une dernière fois
Car je suis damnée
Voici le bain de sang

Ça ne me quitte pas, je n'oublie jamais
J'arrache les pansements, expose les blessures
Nourris le chien, de ta merde, ton vomi
Laisse le sur le bord de la route en été
Tellement vide et froide, plus de couleurs
J'aime tant la mort, je la connais
Ma confiance en la mort persiste

Elle se rapproche chaque jour un peu plus
Je deviens plus forte chaque jour
Je me sens bien mieux chaque jour
Ça devient plus dur chaque jour

Perdue dans le noir à invoquer le Diable
Sans y penser, rester sous la pluie
Dangereuse, usée, rejetée, inutile
Amie des ténèbres, tellement déçue

Petit chien, vient là, arrête de te cacher
Derrière ta peur
Je te frapperai et t'arracherai la cervelle
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Holà Audrey !
Je ne suis pas exorciste mais...
Demain, j'entame une formation dans la spécialité et la semaine prochaine, on se donne rendez-vous à...
Devant la Fontaine Saint-Michel ?