11 lectures

3

Elle a des seins comme des obus,
Ses fesses sont rondement dodues,
Elle a une silhouette longiligne,
Et elle a su garder la ligne !

Elle a des yeux en pâte d'amande,
Et sous son bandeau amarante,
Elle a refait son chignon,
Et retroussé son nez mignon !

Elle pose dans les magasines,
Pauvre de moi, je la devine,
J'aimerais enfin qu'elle bouge,
Et entrouvre ses lèvres rouges !

Ses traits sont soulignés au noir,
Par son créateur, au comptoir,
Elle reste là, elle s'en fiche,
Moi, j'aimerais décoller l'affiche !
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Je me demandais si elle avait ou non les yeux revolver quand je suis arrivée à votre jolie chute (qui n'est donc pas que des reins ;)
·
Image de RAC
RAC · il y a
Sympa ! C'est tout un poême si j'ose dire ! A bientôt chez vous ou chez moi...
·