Effondrement

il y a
1 min
184
lectures
30
Qualifié

"Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière", V. Hugo C'est au creux de la nuit de ma maladie que la poésie est venue me sauver... s'imposant à moi sans crier gare, ultime rempart contre le  [+]

Image de Automne 2020

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Le monde s'est éloigné de moi – ou peut-être est-ce le contraire ?

Mon cœur est devenu si froid…

Autour, c'est devenu l'Enfer.

Des milliers de « Pourquoi ? »
Serrent mon âme
Qui se perd – privée de cette foi qu'elle chérissait hier

Elle croyait encore au soleil
Et à la chaleur de l'amour

Mais ce soir, rien n'est plus pareil…
La vie a fait comme demi-tour.

Il n'y a plus de couleurs
Plus que le noir pour respirer
Mes yeux se ferment sur la douleur…

Comme c'est triste l'éternité

Le temps s'est figé tout à l'heure ; soudain me revoilà petite

Oh, si petite !
Et j'ai si peur…

Mon cœur a déjà pris la fuite.

Le temps s'est figé tout à l'heure
Sans un sanglot sans même un cri

Si le printemps déjà se meurt…

… je voudrais mourir avec lui.
30

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !