1
min

Effeuillons la marguerite

Image de Johanna Dupré

Johanna Dupré

13 lectures

4

Une marguerite est aussi vite effeuillée,
Une amitié d’un souffle peut s’envoler.
Sentiment pour une personne de confiance,
La fleur s’est ouverte doucement sans méfiance.
 
Au premier rayon du soleil elle a éclos par la prose,
Fleur gracile, qu’un rien peut flétrir à petite dose.
Les cancans, les mots distants, la jalousie est frivole,
Par un beau jour elle vient elle part et s’envole.
 
Faisant fi de tout, le roseau plie mais ne se rompt,
Solide aux pieds d’argile, fragile comme dans l’eau, les ronds.
Si tu étais bleuet, je serais coquelicot, dans un champ de blé,
Les gens mauvais, chassé d'ici, d'un coup de faux sans les blesser.
 
Ainsi tout a commencé, trois petits tours et puis s’en vont,
nous avons caracolé par vaux et par monts.
A la Vitesse des grands trains l'amour nous a dévoré,
Quelques jours de vacances, le soleil, la campagne le pacte est scellé.

4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
La fragilité des fleurs ...
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Un pacte "scellé" devrait être solide ! ;)
·
Image de Chantal Noel
Chantal Noel · il y a
Amour toujours ou amourette d'été ?
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur