Eco-logique

il y a
1 min
0
lecture
0

Tu rejettes sur mes plages ce mazout visqueux
Que déversent les ventres pourris des cargos.
Jusqu'où tolérerai-je que tu m'abîmes les cieux,
Combien de temps encore porterai-je tes fardeaux ?

Tu fais brûler mes terres, ma belle Amazonie
Sous prétexte d'élevage, de profits bien rentables
Tu engraisses les bêtes avec de vils produits
Tu entasses tes troupeaux dans de sordides étables.

Tu bétonnes à souhait les moindres paysages
Tu t'étonnes qu'après les villes soient inondées.
J'essaie de compenser les bêtises que tu fais
Ne me demande pas d'être sage davantage.

Tes rejets que l'on voit changent mon atmosphère
Et ceux qu'on ne voit pas me causent bien des misères.

Des experts se penchent sur tout ce que j'encaisse.
Combien de temps seront-ils étonnés
De ma capacité à me mobiliser ?
Aide-moi, s'il te plaît, j'ai le moral en baisse.

Moi je vis avec toi : tu es mon habitant.
Fais donc ce qu'il te plaît, mais surtout pense à moi.
Je fais corps avec toi, dans ton environnement,
Mon crédo, ma prière, c'est d'être bien avec toi.

Je suis la terre, Ta Terre
Qui demande que tu sois
Attentif à mes Droits.

Le troisième millénaire
Se fera avec toi
J'attends des preuves, ma foi.

0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,