Douce illusion ..

il y a
1 min
0
lecture
0
Je le voyais danser,
je le voyais se moquer,
je le voyais sourire.
Il s’insinue en moi
je ne le contrôle pas.
Je ne peux lui résister,
il m'attire dans son jeux.
Il est animer de mensonges,
mais je m'accroche à ses songes.
Ils sont si beaux,si agréables,
je le laisse m’envahir,
je perd le contrôle.
Soudain je me sens libérée,
je ne ressens plus de douleur,
il m'aide à oublier.
L'espace d'un court instant
il m’amène au paradis.
Je ne vois plus de flammes,
plus de noirceur,et d'ombres.
Seulement une lumière
qui m'enlace et me berce.
Je ne sens plus mes chaînes,
j'avance sans fardeaux.
Mes soucis s'envolent.
Je peux enfin les déployer,
je les sens frémir sous la brise,
mes ailes,elles me portent,
m’élève vers un idéal.
Je sens disparaître ma peur,
celle qui me paralyse,
elle s'incline devant cette force,
cette nouvelle ardeur,
qui m'emporte et m'enflamme.
La vie remplace ma survie,
je respire ,je peux enfin quitter
mes hivers ,il m'offre des printemps.
Mais soudain je l’aperçois,
son regard sinistre me fixe.
Il m'abandonne,me quitte,
je voudrais le rattraper,
mais la réalité m'en empêche
je le vois disparaître.
Il s'enfonce dans son monde,
me laissant cruellement seule,
face à moi même,il est partit.
Je sens la douleur qui galope,
elle revient et imprègne
chaque battement de mon cœur.
Je ne peux lui pardonner
de m'avoir relâcher,
je le déteste tellement.
Mais je peux m’empêcher de l'aimer
quand il vient me chercher la nuit,
le rêve ,cet horrible rêve
qui me libère quand la lune apparaît,
mais qui me trahit quand elle se couche.
Je ne peux vivre sans lui,
mais pourtant il me détruit.
Le rêve est un poison,
et j'en suis devenue accro.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,