Doppelgänger

il y a
1 min
53
lectures
7

Si j'écrivais une autobiographie, ma vie serait une feuille blanche, terne, insipide, où aucune possibilité de la voir s'agrandir s'ébauche et où la profondeur n'existe. C'est justement pou  [+]

Quand nos deux êtres se rencontrent,
L’un voit l’autre, l’autre voit l’un ;
Depuis, tu deviens opalin.
Je ne te reconnais plus...
Je ne me reconnais plus...

Parfait reflets de mes vices,
Impitoyable artiste ;
Lubrique mimétiste ;
Tu me copies...
Je te copie...

Ô toi que je ne peux voir,
Tu me dégoutes, mon frère !
Pourtant, mes yeux te mirent...
Qui es-tu ?
Qui je suis ?

Individu naissant en même temps que moi ;
Créature mourant en même temps que moi...
Ténébreuse ombre partageant mes pensées !
Tu es moi...
Je suis toi...

7

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !