1
min

Dolly, quinze ans.

Image de JACB

JACB

147 lectures

46

Tu as cet âge vénérable
Qui fait blanchir les poils
Aux caresses agréable,
Ta robe rousse s’étoile
De frimas respectable.
Moins tu entends nos pas
Et plus longtemps tu dors
Ta truffe si peu reniflera
Ce que tes yeux ignorent.
Douces oreilles grises
Pattes et museau blancs
Tu trottines chétive
La vie encore aux flancs.
Et même parfois tu joues
Dans un élan de joie
Tu accours vers nous
Tu pétilles et aboies.
Tes prunelles opaques
Guettent un tendre geste
Une main qui te flatte
Qui oublie ta vieillesse.
Vaillante et si fidèle
A vivre à nos côtés
Tu es ce doux teckel
Par mes parents légué
Tu as pris en otage
Toutes nos résistances
En faisant bon ménage
Avec nos complaisances.
Et tu as pris ta place
Nous aimant tous les deux
Avec malice et grâce
Nous offrant des ciels bleus.
Petite chienne adorée
Tu braves les années
Nous donne sans compter
Ta soif d’éternité.

( Voir son portrait sur ma page)

Thèmes

Image de Poèmes
46

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Azalée
Azalée · il y a
ça remue ! Très beau texte, qui me fait penser à Moka, mon si doux petit moteur ronronnant de 15 ans ...
·
Image de Françoise Grand'Homme
Françoise Grand'Homme · il y a
Ils sont toujours présents, sans pauses.
·
Image de Marguerite
Marguerite · il y a
J'aime beaucoup, continuez comme ça !
·
Image de Corinne Vigilant
Corinne Vigilant · il y a
Nos animaux de compagnie nous apportent tellement par leur présence ! Et quand ils s'en vont, ils laissent leur empreinte ...
·
Image de El bathoul
El bathoul · il y a
Je découvre votre texte avec Bonnie a mes pieds, elle attend, elle m'attend toujours pour aller au lit.
Votre phrase évoquant l'oeil opaque, à émbué les miens.
Je la regarde prendre de l'âge, ronfler autant que moi, me donner des petits coups de tête pour me réveiller quand j' ai une panne, je fais semblant d'apprécier les présents à plumes et à pattes qu'elle dépose au pied du lit, j'aime l'apaisement que ses ronronnements m"apportent, je n'aime pas voir l'opacité qui masque l'emeraude de son regard, j'aime l'odeur de son poil couleur café, j'aime quand on se fixe , que je lui dis que je l'aime et qu'elle plisse les yeux .
13 ans d'une histoire d'amour entre les deux animaux que nous sommes , et la peur de l'heure fatidique qui finira par arriver.

MERCI POUR VOTRE TEXTE .

·
Image de Flore
Flore · il y a
J'ai eu quatre chats, tous différents avec moi, mais ils étaient toujours là quand je n'allais pas bien.
Mais, que c'est dur quand ils s'en vont. Leur souvenir est toujours présent...un manque. Je n'en veux plus, je pourrais m'en aller et le laisser, et que deviendrait-il, c'est un partage mais aussi un engagement. Leur souffrance est comparable à la nôtre, alors, maintenant j'ai des visites des chats voisins...ils sentent quand on les aime.

·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
On ne résiste pas à une telle prise d’otage en douceur !
·
Image de Brocéliande
Brocéliande · il y a
à pattes de velours ...un joli texte pour raconter les coeurs qui savent battre....j'ai beaucoup aimé
·
Image de Duje
Duje · il y a
Chez moi , ce sont les chats qui apportent une telle tendresse . Je suis donc votre bon entendeur .
·
Image de Jacqueline Milhaud
Jacqueline Milhaud · il y a
Trop bien .attendrissant ! Une invitation à venir découvrir mon poeme "'dors,mon amour " ( grand prix de printemps)
·
Image de Denys de Jovilliers
Denys de Jovilliers · il y a
Touchant. Une vieille chienne attendrissante et bien sympathique.
·