246 lectures

10

Qualifié

La divine jalouse
Dans la fragile clarté céleste
Quatre pinçeaux nus caressés
De vagues douces et fraîches.

Les paillettes de sable en reflet
Tes chevilles fines s'illuminent
Déesse de la nuit, alanguie

Et danse tes cheveux de soie
Dans la musique du vent marin
Sur tes épaules d'ambre et d'ombres

Jusqu'au coeur de tes lèvres de sel
Où naît le lumineux corail
D'un sourire d'astre de nuit.

Nos regards noyés au ciel infini
Puis un baiser pour dire merci
De tant de poésie, jalouse reine astrale.

Et si la divine est encore seule,
Elle caresse de ses doux rayons
L'amour qui naît, à minuit, dans nos yeux.

PRIX

Image de Automne 2014
10

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Louyse Larie
Louyse Larie · il y a
Dommage de n'avoir pas pu voter pour vous, je me suis donc contentée de cliquer sur j'AIME à l'instant mais le vote ne sera que partie remise en toute vraisemblance ; en tout cas, merci pour le votre pour mon texte ...:)
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Belle musicalité Jivaro. On prend plaisir à lire et relire... J'aime beaucoup. :)
Bravo !

Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
c'est juste de la délicatesse, de la mouvance fine qui parle à l'émotion bravo
Image de Haruka
Haruka · il y a
J'espère qu'à mon vote succèderont beaucoup d'autres!! J'aime beaucoup, c'est jolie et tout en finesse!

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème