Disparition d'un(e) ami(e) .

il y a
1 min
9
lectures
2

Tout au bout de mes vers on trouve en point de mire l'anagramme de celle ci : la rime . A laquelle battements de mon cœur s'arriment comme au quai du bonheu  [+]

C'est juste impossible ,
De n'avoir pas de cœur .
Que la corde sensible ,
Ne s'arrime au malheur.
Même si l'indicible ,
Vient ternir le bonheur .
L'amour reste possible ,
Au delà de nos pleurs .
Lorsqu'un(e) ami (e) nous quitte ,
Son souvenir demeure .
Et l'on voudrait bien vite ,
Remonter le passé ,
Pour revivre les heures ,
Passées à ses côtés .
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,