Dialogue sur l'oeil (non réservé exclusivement aux ophtalmos)

il y a
1 min
15
lectures
4

Tout au bout de mes vers on trouve en point de mire l'anagramme de celle ci : la rime . A laquelle battements de mon cœur s'arriment comme au quai du bonheu  [+]

Mes très chers faux cils .

Je vous fais part de mon inquiétude ,
Sur la paupièrisation du monde .
C'est presque en un clin d’œil ,
Que le globe s'est appauvri .
A tel point que beaucoup d'enfants ,
Sont devenus , à force , sclérotiques ,
Pupilles de la Nation ,ayant perdu père et mère .
La conjonctivite des événements , me fout les glandes ,
Comme on dit : " on l'a dans l'cornée " ! .
Tout choroîde dans le sens d'une pauvreté ,
Que l'on peut assimiler à celle des favéas ,
Dominées par le Cristallin sur son pain de sucre ,
Avec la mauvaise humeur aqueuse ,
D'une presbyte daltonienne qui n'y voit que du bleu ,
Derrière un lupanar vitré ,
Avec chiasma cérébral astigmatique ,
Qui lui met le nerf optique en pelote .
Alors que son proxénète , myope comme une taupe ,
Ne la quitte pas de son œil hypermétrope ,
Car cette c' rétine s'appelle Iris .
4

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,