Dialogue imaginaire au chevet d'une mourante

il y a
1 min
860
lectures
747
Finaliste
Public
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Ce dialogue entre une mourante et son amie aborde, alternant tendresse et cruauté, l’approche de la mort. L’appréhension, les séparations et la

Lire la suite

Lire a toujours été ma passion...J'écris aussi. L'écriture et la lecture : les plus beaux des voyages  [+]

Image de Été 2019

Dis-moi toi, mon berceau
De pampre, ma charmille
Toi, mon amie-gâteau
Mon ironie gentille
Dis-moi où tu t'en vas.

(Je m'en vais... Je m'en vais...
Je m'en vais te quitter
Je serai l'éphémère
Qui de son vol léger
Effleure les bruyères
Sans jamais se poser.)

L'éphémère est lumière
Comme l'est toute vie
Mais dis-moi, sous la terre
En quoi la mort dévie.

(Je serai noire blatte,
Un cafard apeuré
Qui se faufile et gratte
Sans jamais se trouver.)

Je veux que tu me parles
Ce n'est pas dialoguer.
En ton monde acéphale
Que peux-tu alléguer ?

(Comme les grands rochers
Dans la mer affaissés
Comme feux les glaciers
Bientôt évaporés
J'appartiens au néant
Où tu me rejoindras.)

Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Ce dialogue entre une mourante et son amie aborde, alternant tendresse et cruauté, l’approche de la mort. L’appréhension, les séparations et la

Lire la suite
747
747

Un petit mot pour l'auteur ? 282 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant  Commentaire de l'auteur · il y a
https://www.youtube.com/watch?v=qSufvDLXCyA

Le dialogue imaginaire vient d'arriver en finale du public. Un grand merci à tous ceux qui l'ont hissé jusque là, c'est à dire à la 23 e place des qualifications. A bientôt peut-être pour cette seconde étape.

En finale ce poème a atteint la 19 e place sans que j'aille frapper aux portes et s'orne désormais d'un beau macaron et d'une analyse très fine et pertinente de Short Edition. Merci infiniment à vous tous qui avez permis à mon petit poème d'arriver jusque là, incluant le jury de Short Edition : jamais je ne me lasserai des macarons et...d'être aussi bien comprise.

Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
D'autant plus touché qu'il y a peu d temps vos mot,s sous d'autres formes étaient les nôtres. Belle finale.
Zé le sous-mariner est partant aussi, grâce à vous, en finale TTC.

Image de DEBA WANDJI
DEBA WANDJI · il y a
Très beau texte, Sylvie.
j'adhère par mes voix et je vous invite à découvrir mon texte en course pour le prix jeunes auteurs https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/etoile-perdue-2
N'hésitez pas de laisser vos impressions en commentaires. Merci!

Image de RAC
RAC · il y a
Pudeur & élégance
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Un petit poème désespéré que j'avais écrit il y a très longtemps à la mort de ma grand-mère quand j'avais 21 ans. Je l'ai à peine modifié pour l'envoyer à Short. Il a eu ceci de prémonitoire qu'à peine était-il qualifié, l'été dernier, que j'ai appris le décès d'une amie chère que je me réjouissais de revoir bientôt.
Image de Pascal Dut
Pascal Dut · il y a
Que c'est beau! Merci pour votre commentaire sur mon premier texte qui m'a permis, et c'est un prix fantastique, de découvrir le vôtre....
Image de Saint Loup
Saint Loup · il y a
Magnifique dialogue (entre parenthèses) !
Image de J. Chablik
J. Chablik · il y a
Dialogue très mélodieux... ce qui m'a surpris sur le thème du grand départ. j'aime beaucoup.
Image de Jigé
Jigé · il y a
Mots forts et jolis pour évoquer ce" passage" banal et mystérieux qui nous concerne tous toutes et tous..
Image de Ikouk OL
Ikouk OL · il y a
Je découvre ce merveilleux poème , après les concours, mais peu importe il m'a touché. Bien écrit , rimes évidentes (on ne sent pas la recherche à tout prix) ce qui lui donne une force naturelle qui va droit au coeur.
Image de Denys de Jovilliers
Denys de Jovilliers · il y a
Un dialogue bien mené avec une chute implacable.
Image de Pilatom Remicasse
Pilatom Remicasse · il y a
Bravo pour ce superbe poème. Emotion garantie. Mon vote max.

Vous aimerez aussi !