Dialogue d'âme à âme

il y a
1 min
1
lecture
0

Laurine, 20 ans, Etudiante en psychologie à Reims, Férue d'animaux atypiques, Bougrement éprise de Littérature.  [+]

A travers les âges,
Esquivant les griffures du temps,
J'escalade ton corsage
Alors qu'encore tu me crois absent.

Ma face que tu as criblé
De puits sans fond
N'attend que d'être visitée
Pour freiner l'incubation.

Je t'offre ces trous noirs
- Y plongeras-tu? -
Pour que tes élans barbares
Se rencontrent, s'entretuent.

Sans trêve, tes cents visages
Y dansent une furieuse farandole,
hurlant des vérités sans ambages
Qui creusent, fureteuses paroles,

Félines morsures.
Femme anthropophage,
Se venge d'illusoires parjures
En souillant mon front en nage.

Suivra une nouvelle avalanche
De serments renouvelés,
La pureté de ta peau blanche
Et sous hypnose, mon être rapiécé

S'élance, heureux de voir ces puits,
Qui pour une petite éphémérité
Se trouvent enfin remplis :
Les sacrifices et leurs effets mérités

S'élance vers tes reflets de nacre,
Mais que t'offrir encore?
Et déjà se propage le fleuve acre,
S'infiltrant par tous mes pores.

Je n'ai plus rien que des lambeaux
Dont la vue t'horripile
Qui aime la misère et ses sots?
Alors je rebrousse chemin, fébrile

Et la profondeur de mes entailles
Me fait presser le pas
Puisque ton souvenir me tiraille
Et que je nous imagine dans l'au-delà

Laurine Dupuis
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,