Diablotine

il y a
1 min
2
lectures
0

Il ne se fait rien de grand sur terre sans un peu d’enthousiasme. R. Weiss  [+]

Dans la pénombre,
Tu es nue face à moi.
Je suis étourdi, ébaudi, sans voix.

Tes seins inondent de volupté mon regard ébahi,
Tes reins dessinent les courbes d’un vallon submergé de candeur,
Tes menottes troublent mes sens et décapsulent mon désir.

Une mignotise féline, une douce pression sur ma main,
Sonnent comme un berlingot de grâce, une onction de tendresse,
Pour à jamais ta noblesse adouber et mon regard faire scintiller.

L’éclat, la tiédeur et le voile pudique de tes atours,
Imprègnent et submergent mes songes,
Comme la fraise Tagada ou la pomme d’Amour aiguisent les papilles du loupiot.

Tes lèvres suaves et pulpeuses,
Ton œil coquin,
Le galbe de ton sein,
Sont autant de portes aux ébats.

Chimère, onirisme, fantasme?
Non,
Vie,
Survie,
Envie,
Miel et ambroisie de mon désir.

Belle et douce Diablotine,
Viens danser,
Enlace mon âme,
Étreints mon esprit,
Bouchonne et titille mes sens,
Dénoue les anneaux de ta sensualité,
Fais moi l’Amour!

La fragrance de tes pores,
Onguent de menthe et de cerise,
Exacerbent les essences de ta séduction.

Je t’aime.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,