1
min

Deux seins une mère

Image de Edouard Mion

Edouard Mion

9 lectures

0

– Deux seins une mère.

Seins qui furent tout d'abord caressés par le père,
Seins qui furent embrassés tendus dans la clairière
Seins qui furent gonflés en attendant l'enfant
Seins qui en nourrirent trois pour qu'ils deviennent grands
Seins qui furent meurtris par des bébés goulus
Seins qui bientôt devinrent gironds et mamelus
Seins qui dès lors ne purent que tomber très malades
Seins qui pour se sauver subirent l'estafilade
Seins qui fort entaillés perdirent la symétrie
Seins qui dépareillés fuyaient la miroiterie
Seins qui gardent quand même une peau de velours
Seins qui sont des coussins qui attirent les mamours
Seins qui se font surprendre le soir après le bain
Seins qui auraient besoin d'être pris dans ma main
Seins qui ont tant vécu restant toujours les mêmes
Seins qui ont tant donné, je clame que je vous aime.
0

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

J'étais assis sur un banc à la sortie d'un village, là où la nature s'ouvre en grand laissant la civilisation enfermée dans les petites maisons. Me délectant de la splendide vue sur le ...