Destination inconnue

il y a
1 min
1
lecture
0
Sous l’action désastreuse du trépas
Qui emporte avec lui nos gens sympas,
Le vécu à notre ère est rempli d’effroi
Et exposé à tout vent comme une proie.

Des cris de guerre sur des cris de guerre,
Les pas innocents ne cessent guère
De trébucher dans les rues mondaines
Avec dans leurs cœurs tant de haines.

La mort, mystère inexplicable ne dévore
N’étrangle ne bouleverse et ne torture
Que l’âme des vulnérables sans force
Sous le coup dur des hommes féroces.

Nos frères gémissent dans le sang,
Poussant des hurlements languissants
Cherchant qui pour les secourir ;
Des larmes s’emparent de leur sourire ;

Les voilà, ils nous font un adieu
Laissant dans un souvenir douteux
Nos cœurs, nos joies et amours sentinelles
Nous sont devenues une réalité virtuelle.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !