Desperado

il y a
1 min
250
lectures
26
Qualifié

Irascible, narcissique, vaniteux et prétentieux: j'ai vraiment tout pour plaire J'aime Kafka, Borges, Koestler et Alphonse Allais, Bach et Mozart Je fus médecin Je joue au bridge et je fais du  [+]

Image de Eté 2017
Tu ne m’as pas aimé, bien sûr, à la folie,
Ni même, je le sais, parfois avec passion.
Mais si j’avais au moins gagné ton affection,
Je n’aurais pas sombré dans ma mélancolie.

Si tu n’avais montré cette douceur polie
Que tu sais réserver aux simples relations,
Si tu n’avais glacé toutes mes émotions,
J’aurais trouvé ma vie si riche, si jolie.

J’aurais conquis le monde et te l’aurais donné,
J’aurais gravi les cieux pour, enfin, t’étonner.
Mais tu ne voulais rien de ces folles richesses.

Tu n’attendais de moi qu’un amour déférent,
Sans aucun abandon, sans aucune tendresse
En rêvant à jamais à cet amour d’avant.

26

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !