Des ordres

il y a
1 min
6
lectures
0

La poésie est partout. Elle ne dit pas. Elle signifie  [+]

Je vrille. Devant le maintien tranquille peignant le souvenir,
En ton ciel moucheté d'hommages,
Sourire.
Je veille. Capiteuse fatigue sans vrai sommeil,
Ta main tenant mon règne,
Certaine.
Je veux qu'il te reste des voyages sans filtres,
Embaumer tes pensées, dépenser, consumer,
Les reliquats d'un sort que tes bras ont su porter,
Sinistre.
Rustre. Derrière les barreaux de dentelle,
La douleur lovée dans cette fraîche demeure,
Brode si franchement le feu autours de l'étincelle,
Qu'on pleure.
Le fil qu'allume le bon se meurt,
L'Un. Quand descente se profil,
Détricote et roule en se tordant le cœur,
Tumeur.
S'il voit des vallons et respire l'horreur des collines,
Ombrées. Défenestré, quand il chute sur la grande vitrine,
Des oubliés, tu ranimes dans l'heure,
Sa rime.
S'il voit chez Rome les aspirants ; au Vatican promesses fumantes,
Parcourir la cheminée,
Et cheminer sans courir,
L'absente.
S'enquérir des maux, des ordres idoines,
Ecce Homo clame,
Dans le chaos des fleurs :
Bonheur !
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,