Des leurres de nous-mêmes

il y a
1 min
58
lectures
6

Court, vous avez dit "court"? Femme, amoureuse, maman, enseignante, névrosée comme tout le monde, en mode SEP depuis 2003, on ne se refait pas... J'écris, je lis, je suis, m'enfuis, poursuivie  [+]

Face à l’adversité, aux luttes insensées,

Nous sommes ce que nous ne sommes pas,

Des pantins qui gesticulent, qui crachent un venin parfois.

Mais nous demeurons des humains, au cœur cadencé.



Face à la mort, au Destin qui bouscule,

Nous sommes ce que nous ne sommes pas,

Des héros prêts à braver l’insoutenable trépas.

Alors que nous restons impuissants devant la vie qui bascule.



De nos yeux, on voudrait faire des étincelles,

Toutes tripes dehors, courageusement fuyant,

On voudrait faire mouche à chaque attaque rebelle.

Pauvres de nous qui ne sommes rien face au Néant !



De notre cœur, on voudrait le maximum donner,

Toutes tripes dehors, maladroitement aimant,

On voudrait souvent à l’injustice hurler,

Mais la Raison l’emporte dans ce combat éperdu et perdant.



Je me regarde dans un miroir et de tout mon être je pleure,

Toutes mes certitudes s’écroulent lorsque je m’aperçois

Que de nous-mêmes, nous ne sommes que des leurres,

Tandis que pendant ce temps, le temps s’en va...
6

Un petit mot pour l'auteur ? 5 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Elena Moretto
Elena Moretto · il y a
j'aime la simplicité de vos mots si forts et si beaux
Image de Isabelle Frère
Isabelle Frère · il y a
Ces mots, donnent sens à des sentiments vécu par l'expérience de nos vies humaines et montrent ce que nous sommes.
Image de Anne H
Anne H · il y a
Heureuse que mes mots trouvent écho en toi ma "coupine":) Merci de m'avoir lue...j'espère pouvoir échanger encore!
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
Je vote pour ce poème qui me touche, à cent lieues de niaiseries primées
Image de Anne H
Anne H · il y a
Merci beaucoup pour vos mots Paul, je suis très touchée...