Derrière le rempart

il y a
1 min
16
lectures
0
Ne soyez pas hagards, quand l'âme revêt sombre,
Affranchie des regards, les flammes étalent l'ombre.
Saisissez les amarres, souffrez le vent de fronde,
Derrière le rempart, des lumières profondes.

Ce n'est pas une histoire, embrassée dans le monde,
Cette fleur d'escobar, aux effluves sans noms.
C'est de l'âme tout l'art, qui jonchait dans la tombe,
C'est de l'âme l'Histoire, qui à genoux s'effondre.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,