Déréliction

il y a
1 min
38
lectures
6

Caviardosophe à mes heures perdues... Je prends soin de mon ikigaï le reste du temps. « Aimer la littérature, c'est être persuadé qu'il y a toujours une phrase écrite qui vous redonnera le  [+]

Dans cette fourmilière noire
Sur plus de sept milliards d'humains
Pas un ne semble vouloir te voir
Personne à qui prendre la main

Sur plus de sept milliards d'humains
Des yeux et des voix inconnus
Personne à qui prendre la main
Pas une âme pour ton cœur nu

Des yeux et des voix inconnus
Dans les rues sombres et étroites
Pas une âme pour ton cœur nu
Les relations sont maladroites

Dans les rues sombres et étroites
Des villes grises et surpeuplées
Les relations sont maladroites
Pour exister il faut crier

Des villes grises et surpeuplées
Des espaces entourés de murs
Pour exister il faut crier
Mais toi tu n'as que tes murmures

Des espaces entourés de murs
tendus vers un ciel désespoir
Mais toi tu n'as que tes murmures
Dans cette fourmilière noire
6

Un petit mot pour l'auteur ? 7 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Mouna Mouna
Mouna Mouna · il y a
J'ai beaucoup aimé ce poème, merci ! Plus on est nombreux, plus on vit, chacun enfermé dans sa cage de verre. C'est le fruit de la modernité, de la nouvelle technologie. Nous bâtissons nous mêmes nos prisons. C'est là tout le danger et tout le piège.
Image de Renise Charles
Renise Charles · il y a
Merci Mouna Mouna.
Image de Gina Bernier
Gina Bernier · il y a
Désespéré, esseulé sur cette Terre surpeuplée.Crier pour se faire entendre? à quoi bon! chacun suit sa route sans se soucier le moins du monde des autres..(il y a quand même des exceptions) Des murs que 'l'on" érige pour moins de contact. Des villes où personne ne se connait. S'habituer de vivre sa vie avec l'envie d'exister, sans rien attendre. Je ne connais strictement rien au pantoum, et j'aime lire des poèmes.
Image de Renise Charles
Renise Charles · il y a
Une autre façon de le dire. Merci Gina. :))
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
J'aime beaucoup les subtilités de ce pantoum, le jeu avec les sens et les sonorités : murs, murmures. Pas âme. C'est un labyrinthe de moi qui nous permet de ressentir la pression de ce monde vide car surpeuplé et bétonné.
Image de Renise Charles
Renise Charles · il y a
Merci Felix. Le premier jet était un peu bancal, je ne sais pas si tu te souviens. Là, j'ai tenté l'octosyllabe. Je ne sais pas si la ponctuation améliorerait les choses.
Image de Renise Charles
Renise Charles · il y a
Et dans le vers qui commençait par « Pas âme... », je vois qu'il manque un temps, j'ai dû rajouter un article (une) pour retomber sur l'octosyllabe.

Vous aimerez aussi !

Poèmes

Sans titre

Renise Charles

Du plus loin que me reviennent mes souvenirs avec mon père, je vois toujours le petit café du passage Helluin et notre table illuminée par les rayons du soleil traversant le plafond en verrière... [+]