Départ

il y a
1 min
20
lectures
5
Je t’écrirais nos rêves inachevés
Emportés sur un tapis roulant,
Au bout d’une jetée délavée
Noyée dans un halo d’encens.

J’irais poser sur l’épaule du temps,
0ù résonne le silence des cimes
Ce royaume où Dieu est un enfant,
Passage obligé d’invisibles racines...

Une brisure d’éternité et l’Univers palpite,
Tout émerge et se dissout, pétrit de sens,
L’instant chavire, dépasse nos limites,
Oublie le temps toujours en partance...
.

Puis je m’en irai cueillie par la lumière,
Départ immobile ou errance passagère,
Me fondre dans l’harmonie silencieuse
Champs divins d’espérances audacieuses !

5

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,