DEMANDÉ SI PEU

il y a
1 min
0
lecture
0
J'ai demandé si peu, je voulais juste un amour et une vocation.
Les années ont passé et j'ai accumulé des titres et plus de titres,
Seulement en remerciement, pour le même amour pour ma mère,
Juste pour l'amitié et la dévotion à mon père,
Et par inspiration de ma sœur.
J'ai demandé si peu, juste quelque chose de terrestre, quelque chose de mortel...
L'après-midi a envahi ma mémoire,
C'est-à-dire, mon oubli, que je demandais si peu.
J'ai commencé à être obsédé par les choses inutiles,
Mais une nuit j'ai récupéré ma mémoire avec toutes ses vagues,
Et j'avais l'air amèrement vivant.
J’avais négligé ce qui je demandais à Dieu.
Les images sont passées de ces jours où j'étais à moitié mort,
J'étais désolé pour moi, ces jours ne reviendraient jamais.
Il y avait un endroit creux, un temps vide en moi,
J'ai respiré la poussière de ma fatigue, de ma négligence,
Je me suis réveillé le matin trempé de sueur,
Et j'ai réalisé que ces années endormies étaient perdues par toujours.
J'ai continué à demander peu, mais en étant toujours tout.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !