Défoncée

il y a
1 min
13
lectures
1

Longue est l'absence lorsque le cœur saigne. Pourtant c'est à distance que tu imposes ton règne. Le paroxysme est éphémère et toi tu en joues, Alors que je désespère, tu me tiens en joue  [+]

J'ai des propos décousus
Je suis totalement mal foutue,
Perdue dans mon univers
Trop occupée à tout foutre en l'air.

La musique me fait frissonner
Comme le vent glacial de l'été.
Je cherche des solutions désespérément,
Sans comprendre pourquoi ni comment.

J'suis ainsi,
Perdue dans l'infini,
Perdue dans l'infiniment petit,
Perdue dans un gigantesque lit.

Je bouge éperdument
J'ai oublié mes calmants.
J'suis déchaînée,
Un mélange de chaînes brisées.

On m'a bousillée, raclée.
Jsuis plus cette gamine enjouée.
J'ai tout perdu dans l'incendie,
Il a ravagé ma vie.

Il ravage mes sentiments,
Jour après jour c'est une explosion de néant.
La chansonnette n'est pas sincère
Et pourtant c'est mon cœur qu'elle déterre.

Comment tout ressentir
Dans ce corps sans avenir,
À demi mort,
Plongé dans le silence dès lors.

Le rythme bat mes tempes
Les yeux éclatés par les lampes
Je suis perdue en toi
Je suis perdue sans toi.

Je ne suis ni deux ni une
Un simple croissant de lune
Une voix entremêlée
Aux violons qui ne cessent de chanter.
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !