Déesse K

il y a
1 min
1
lecture
0

Obsédé textuel, j'aime convoquer les mots pour mener aux vertiges... concassage du sens, esthétisation de la forme... étirer les possibles jusqu'aux rives du non sens. Mes textes aspirent à  [+]

Dis donc toi la Déesse K
Toi qui règnes au Sofitel
Je sais plus si c’était Elle
Qui arracha son string Ficelle
Dis donc toi la Déesse K
Que fis tu donc dans cet Hôtel
Avec ton minotaure à deux Ailes
Qui chapardait dans les Poubelles ?
Il avait faim du FMI
Il se croyait en plein Midi
Pour s’en aller croquer Ainsi
Toi la pauv’ fille aux airs Tutsi
Dis donc toi la Déesse K
Pourquoi fut-il à ta Merci
S’effaçant de Sarkozy
Pour se tirer de cette Affaire
Et se branler d’Anne Sinclair
Il aurait pu être Président
Il aurait pu être un Puissant
Il ne fut rien en la Matière
Qu’une bite-ordure dans une Galère
Où est passé la Saumure
Au Sofitel au Chesterton ?
Où sont passées ses Ouvertures
Son jeu de jambe en Miniature ?
Dis moi donc toi la Déesse K
Pourquoi eut-il ainsi Phallus
Qu’il la jouasse Rocco ses Frères
Siffredi sol fa do re Mi
Tout ce passeport pour un Enfer ?
Etait-ce bien Légitimus
Juste pour un Cunnilingus
De le trainer devant les Keufs ?
Il avait une belle tête d’ Œuf
Pour tous ces milliers de Dollars
Tu l’as piégée dans ton Traquenard
Dis moi donc toi la Déesse K
Dis moi pourquoi tu t’Acharnas
Sur ce pauvre DSK
Tu t’acharnas, tu t’Acharnas...
Pour quelques poignées de Dollars...
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,