Déconstruction.

il y a
1 min
102
lectures
3

La porte la mieux fermée, est celle que l'on peut laisser ouverte  [+]

J'ai tant de temps, de t'atteindre, que ton corps se plierait, peut être pas.
j'ai tant rêvé de l'apparence réelle des jours, et ton ombre me gouverne et m'éveille.
En étreignant ma poitrine, mes bras habitués au contour de toutes les apparences, tes lèvres que les premières lèvres parlé, fantôme couché rêvé, je dors debout aujourd'hui tant j'ai marché.
Et le premier front seul, moi, seul, vie exposée, que toi que le premier venu, qui pourrait baiser encore ce que tu perds de ta réalité, de jour, d'ombre, d'années sans doute, peut-être que mes fantômes reste. Tant j'ai marché, allègrement avec toi, ma réelle naissance, parmi le corps, et le temps, le cadran solaire de ma vie,
moins que toi ne reste, pourtant le premier front venu, je l'ai baisé, étreignant ma poitrine mon corps se plierait sous l'apparence réelle des jours, l'amour aujourd'hui, de toi c'est toucher ton front, les premières lèvres me gouvernent depuis des jours, et sans plus m'éveillent. Je pourrais moins que toucher ton corps peut-être, habitués au bras réels de ce qui me hante. Couché avec ton fantôme, j'ai tant rêvé de toi, que je deviendrais sentimentale, l'ombre promènera toi qui reste, pourtant l'apparence réelle de ce qui me hante, me gouverne depuis des jours, que toi les premières lèvres, au front exposé, compte les baisées de tant d'années à rêver de toi, et l'amour debout, au contour des apparences d'aujourd'hui, pourrait être parmis cette bouche.

3
3

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Cajocle
Cajocle · il y a
Garde bien les morceaux pour les remettre en ordre, un jour, plus tard.
Image de Youri Non-neutre Quoi
Youri Non-neutre Quoi · il y a
Héhé, c'est vrai que je ne savais comment le dire