Dechirure

il y a
1 min
20
lectures
0
La fleur de sel qui vacille au bord de tes yeux

Eclate en particules mon blanc corps amoureux

Quand tu vagues à l’âme je t’aime un peu mieux

C’est cruel, je l’avoue, je préfère les âmes bleues

 

Maintenant

Laisse-moi réparer notre petit coin de feu

D’une pulpe de caresses laisse-moi vaincre l’entre-deux

Pardonne-moi si parfois je t’aime en camaïeu

Un homme qui pleure c’est un si fragile aveu
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,