DÉBUT.

il y a
1 min
7
lectures
0
Sur la brise, dans le début du matin pur
voyagent les parfums qui inondent le nez,
ceux
qui montent de la chlorophylle et des fleurs
en une symphonie subtile et insistante.

La croisée béante laisse entrer ce grand flux
de fraîcheur qui s'en vient
me tapoter les joues.

08 mai 2016, à 08h 05.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !