DEBBY A RIT

il y a
1 min
4
lectures
0

Ecrire c'est raconter des histoires, faire naître des personnages, jouer avec les mots. Ecrire c'est aussi le moyen de transmettre ses idées, C'est un loisir jouissif, un défouloir, un exutoire et  [+]

Un bon joyeux quidam, débonnaire,
Se promenait mâtin, de bonne heure,
Il respirait l'air pur, le bon air,
Pour lui c'était l'extase, le bonheur !
Il menait son allure, d'un bon pas,
Pour s'en aller quérir du bon pain.
Mais son chemin croisa, des bons à rien,
Révérant l'Allemagne et ses bons ariens,
Il leur souhaita aimable, bonne aventure,
Tout en lui respectait la bonne attitude.
Mais ces méchants bonshommes débattaient,
Comment tout bonnement, l'abattre.
Ils portaient des cagoules, des bonnets.
Voilà que ces débiles, débutants,
Aux visages puérils boutonneux,
Maniaient leurs bâtons par les deux bouts,
Pour rosser le quidam qui restaient debout.
Ça sentait la fin, pas le début,
De son histoire. Gardien de buts,
Il avait débuté, de but en blanc
Dans un derby breton à Dinan.
Il ne se laissa pas démonté,
Chemise et débardeur, déboutonna
Pour montrer son tatouage de barbeau,
C'était un baroudeur de Bretagne.
Son visage rubicond et barbu,
Prit tous les stigmates de la brute,
Qu'il avait été jadis à bord du,
Gros chalutier breton, le Breizh Du.
Il se débarrassa bien vite des branleurs,
Et il déboulonna de suite leur ardeur,
En chargeant dare dare, sabre au clair,
Se rappelant de Brest, le tonnerre.
Il se fit au civil, débouter,
Pour avoir paraît-il déballé,
Ses attributs virils en braillant !

Debby a rit en voyant dans le journal,
Le portrait réaliste, peu banal,
De l'exhibitionniste de Cancale !
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !