De guerre lasse…

il y a
1 min
122
lectures
38

Poète du dimanche qui aime jouer avec les mots, les sons, les formes, la poésie est un grand espace de liberté et de jeux, où on peut être tantôt sérieux, tantôt risible, gai ou triste.  [+]

De guerre lasse, il part au combat !
En première ligne, il se bat
Pour la liberté, l’espérance.
Son corps, son cœur, son endurance
Le transportent ; c’est un soldat !

Ses compagnons que l’on abat
Ces autres, vivants, qu’il combat.
Pourquoi toute cette souffrance ?
De guerre lasse...

Lui, le poète sans mandat,
Lui, ce grand gamin qui s’ébat,
Dans ce délire d’horreur rance,
Seul, il guette sa délivrance.
Entre vie et mort ; au combat.
De guerre lasse...
38
38

Un petit mot pour l'auteur ? 19 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Un poulpe perdu
Un poulpe perdu · il y a
Magnifique!
Des soldats contre un ennemi invisible.
Si vous êtes intéressé, je vous invite à découvrir mon texte en finale: https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/une-guerre-mondiale-s-annonce
Bon courage<3

Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Un poème qui appelle à la réflexion
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
C'est se battre contre des moulins à vent... Des mots qui donnent à réfléchir...
Image de La luciole
La luciole · il y a
L'expression "de guerre lasse" prend avec ce poème touchant, une dimension universelle.
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
C'est tristement pessimiste .
Se battre enlève chaque fois une couche de candeur .

Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Même s'il existe des valeurs à défendre et des agresseurs à repousser, se battre est une terrible chose !...
Pardonnez-moi de ne pas être passé depuis longtemps sur votre page, Pascal, je ne vois que rarement et par hasard les textes libres… Bonne soirée.

Image de RAC
RAC · il y a
Texte grave mais beau...
Image de Jean Nascien
Jean Nascien · il y a
Ce texte est en tout point magnifique. La brutalité de la prosodie sonne comme les balles que se lancent les soldats fratricides. Le style épouse le fond ; il est ce fond qui remonte à la surface, aurait dit Hugo. Ça, c'est un poème!
Image de Dranem
Dranem · il y a
Le titre, seulement exprime tout !
Image de Vivipioupiou77
Vivipioupiou77 · il y a
un titre bien evocateur, j'ai bien aimé