De guerre lasse

il y a
1 min
20
lectures
3

Assise au bord de la page blanche, depuis l'enfance, pour y souffler mes mots, les faire couler entre pleins et déliés, leur donner vie, pour me soulager... L'écriture, un rendez-vous entre soi  [+]

De guerre lasse

Je m’en remets au temps,
Debout, dans un calendrier
Dont les pages, doucement
Se déroulent sous mes pieds

Je me laisse porter, docile
A l’ombre de mon ombre
En équilibre sur un fil fragile
Prêt à se plier puis se rompre...

Je m’en remets au ciel
Aux messages qu’il me donne
Offerte aux rayons du soleil
Que ma tête emprisonne

Un si grand besoin de lumière
A boire de tout mon corps
Témoin frileux d’un triste hiver
Ma chair, assoiffée de miel et d’or

Je ne sais rien sur demain
Ni le goût du prochain avril
Ni la longueur du chemin
Ni le parfum des îles...

Je m’en remets aux vents
Mistral fort ou brise légère
A leurs douceurs ou leurs tourments
Pour me construire ou me défaire

J’ignore tout des jours à venir
De guerre lasse, j’attends
La porte qui va céder et s’ouvrir
Sur la lumière ou le néant...
3
3

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Pierre Comte
Pierre Comte · il y a