De grâce, Chevalier! Remonte en selle.

il y a
1 min
27
lectures
3

Quand les voix sont contraint de se taire. Il reste à ceux qui ne sont pas tenu à l'obligation de se soumettre de les libérés. Ainsi se propagera l'écho vers les sommets dans l'espoir qu'un jou  [+]

Ton cœur souffre.
Tu rumines tes pensées.
Je ressens ta souffrance.

C’est le déluge.
La gêne est à son comble.
Ton barrage implose.
Tes défenses ont cédé.

Ta fausse identité s’essore.
Ton factice égo s’envole.
Ta détresse se pointe au grand jour.
L’orage est à son zénith.

Ton livre s’est ouvert.
Le sentier se répare de lui-même.
La ligne est tracée.

Épuisement.
Espoir.
Substance renouvelée.
La trêve.

Remonte en selle, toi brave Chevalier. Le combat n’est pas terminé.
3

Un petit mot pour l'auteur ? 5 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
J'aurais placé ce texte en poésie pour son rythme et son vocabulaire. S'agit-il de la métaphore ou d'une allégorie de la lutte de l'Homme pour sa survie ?
Image de Survivance citoyenne du monde
Survivance citoyenne du monde · il y a
Je n'avais pas vu ça comme une poésie. Dont, je vais replacer ce texte dans cette catégorie. Pour répondre à votre question, je ne connais pas encore bien les différents modes d'expressions pour savoir, si ce que j'écris peut se retrouver dans un mode précis. je suis aller chercher les définitions et je suis certaine qu'on peut placer cette poésie dans l'allégorie
qui décrit le combat des hommes pour la survie tant au niveau spirituelle que physique.

Je vous remercie pour cette question qui m'a permis d'en apprendre plus sur les modes littéraires.

Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Tout le plaisir a été pour moi d'y faire allusion. On a parfois une vision différente de celle de l'auteur et il est intéressant de confronter les deux points de vue, d'où ma question. Merci d'avoir répondu.
Image de Georges Marguin
Georges Marguin · il y a
Survivance le terrassier de l'âme, qui sous sa pioche, a toujours la bonne pioche ! Merci.
Image de Survivance citoyenne du monde
Survivance citoyenne du monde · il y a
Merci monsieur Marguin,
Votre appréciation vient de faire ma journée.
Terrassier de l'âme, j'aime.

Vous aimerez aussi !