Danse lyrique

il y a
1 min
12
lectures
0

Conteurs à ses heures perdues, adepte du calme et des moments intimistes de l'âme, praticien des pensées vagabondes. NB: Après lecture jetez un œil sur les explications en fin de page et  [+]

Le soleil dardait de ses rayons amples
une belle tunique envoûtante irisée.
Dans un ciel de turquoises se sangle,
De l'été, la chaleur d'un cœur flambé.

Le cadre, maître ès sentiments,
Fit fondre la grelottante raison,
Que le froid entravant de l'hiver avait tu
En son âme désireuse de s'y mettre nue.

Maintenus en corps, l'immatériel et la matière,
Les rabats de son être sous le soleil folâtrèrent
D'une danse frénétique dans une chaleur contrite
Se sublime et pavoise l'envolée de chairs confites.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !