1
min

Dans ta douce demeure

Image de Brunot

Brunot

7 lectures

1

Dans ta douce demeure

Dans un coin du jardin, des buissons d’estragon,
Sur les murets en grès, des plants de capucine
Et leur teinte de fleur, qui, rouge, m’hallucine
Sous un soleil brûlant comme un feu de dragon.

Qui donc voudrait s’enfuir, sauter dans un wagon,
S’arracher sans égard le cœur qui s’enracine,
Ou partant sur la mer, cap au sud qui fascine,
Troquer ce vrai bonheur contre un lointain lagon ?

Rassure-toi ma chère, il est temps d’être sage,
Dans ta douce demeure où j’ai conçu mon âge,
J’ai perçu la beauté, j’ai trouvé la raison ;

Dans tes jasmins en pots, tes parterres de roses,
Les treilles côtoyant le toit de ta maison,
J'ai greffé mes désirs pour que tu les arroses.


2010
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,