Dans mon lit...

il y a
1 min
5
lectures
0
Cette nuit, dans mon lit, je suis solitaire.
Car dans mon cœur, rien n’est salutaire.
Et je ne peux pas le faire taire.
Mon cœur me fait mal et mes yeux
Prennent la couleur de la terre de mes aïeux.
Que dirai-je à mon corps fatigué hormis les adieux ?

Mon âme affamée est dépourvue de bon sens
Qui est son essence et je vois mon existence
S’effondrer dans un silence sans pareil.
Est-ce un rêve
Ou bien s’agit-il d’une simple trêve ?

Seul, je lève avec une grande audace ma tête, et autour
De moi ce ne sont que des vautours
Qui attendent impatiemment sans détour
Leur part du butin.

Seule la présence
De mon inconscient me guide, mais dans quel sens ?
Cette nuit s’apparente à celle où le Christ fut trahi.
Et dans mon lit, je suis ébahi !
Tout à coup, je me vois envahi
Par une honte extraordinaire
Qui étouffe mon courage ordinaire.

Cette honte, c’est l’Afrique incapable
Dont le développement est comme un jeu d’enfants sur le sable,
Raison pour laquelle elle est instable.
Cette nuit-là, je me sens angoissé,
Car l’Afrique est menacée
Par plusieurs fléaux qui sont contre sa panacée.

Ces facteurs entravant son développement
Sont intrinsèques aux différents gouvernements
Qui se succèdent dans cet immense continent.
Sur ce lit, l’Europe sourit pour sa victoire,
Et l’Afrique crève de désespoir !

Ses propres fils, oui fils noirs
L’ont vendue il y a des centaines d’années !
Et ceux d’aujourd’hui, qui semblent condamnés
A la sortir de cette situation sont animés
Par l’amour exacerbé de soi.
Et la notion du panafricanisme
Apparaît comme un anachronisme,
Car elle exclut l’égoïsme.

Seul dans ce lit, cette nuit,
Aucune lumière ne luit !
Et je vois le figuier maudit porter du fruit.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,