1
min

Dans les bois sauvages...

Image de Amélie

Amélie

18 lectures

3

Dans les bois sauvages,
Je peux sentir la résine,
Chatouiller mes narines,
Et je m'imprègne de ce paysage

Entre les saules verts,
J'entends un chant lointain,
Je prête l'oreille et entends la mer,
Je me souviens alors, de ce chant si loin

Mon coeur s'ouvre de ces merveilles,
Comme une fleur, à l'éveil,
Ou un arbre, cajolé par le vent,
J'entends le vent, mais ne sais pas si lui m'entend

Les bois commencent doucement à sombrer dans la nuit,
Tandis que la douce brise glacée me caresse le visage,
Alors il faut que j'envisage de me mettre à l'abri,
Afin de me cacher des mauvais présages

Je songe encore à ce chant si loin,
Emmitouflé dans mon épaisse couverture,
En entendant chanter les grillons camouflés dans la verdure,
Et je m'endors enfin...

3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Christophe66
Christophe66 · il y a
J'ai trouvé ton poème très beau. Les souvenirs des senteurs qui se trouvent dans les bois: que Dame nature est belle. A bientôt
·
Image de Amélie
Amélie · il y a
Merci beaucoup Christophe66 :) ! Je trouve ce commentaire très encourageant, car je viens tout juste de commencer à écrire des poèmes... Bref, vous pouvez également aller voir "Quand souffle le vent" (un autre poème que j'ai écrit), si ça vous chante! Merci et à bientôt ^^
·