139 lectures

37

Qualifié

Dame cocci, un jour se vit,
Dans le miroir d'une goutte de pluie.
Elle sursauta, pleura et dit :
« Moi, la sanguine coccinelle
Je me croyais très belle
Mais ces points noirs partout
Ne m'embellissent pas du tout ! »

Un papillon, qui l'aimait, s'approcha et dit :
« Essuie ta larme, toi, ma cocci !
Regarde mes ailes multicolores
Que le monde entier adore
Elles ne font pas mon bonheur
Elles attirent les chasseurs ! »
Confuse, la cocci le regarda et le papillon, autour d'elle, dansa.

Les arabesques dessinées par ses ailes
Donnaient mille couleurs à la vie
Elles firent choir le miroir de la cocci
Qui regarda de plus près la danse
Du papillon aux couleurs sublimes
Elle le vit dessiner, avec ses ailes de soie
Ce message des plus intimes :

« Cocci, je suis amoureux de toi
Tes points noirs ajoutent à ton charme
Et même me désarment
Je papillonne depuis des mois
Et toi, tu ne vois que toi
Dans les gouttes de pluie ou de rosée
Et tu ne fais que pleurnicher ! »

La coccinelle ouvrit ses ailes
Et joignit sa danse à celle du papillon
Aimée par cet artiste haut en couleurs
Elle fut sûre de connaître le bonheur.

Un enfant les regardait virevolter.
Ravi, il s'approcha du rosier où ils folâtraient
Tendit sa petite main de prédateur.
Le papillon gagna les hauteurs
La coccinelle se figea de peur...
Mais l'enfant ne voulut pas d'elle.
Pour lui, elle n'était pas assez belle !

PRIX

Image de Automne 2016
37

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Chantane
Chantane · il y a
je vote , votre texte est tout simplement magnifique, une belle histoire
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Poésie décrivant bien un instant de vie captée.
·
Image de Nastasia B
Nastasia B · il y a
Allégorique et beau. J'aime.
·
Image de Jean-Michel Palacios
Jean-Michel Palacios · il y a
Même chez les insectes, les échanges se construisent sur les apparences, dans un jeu parfois funeste d'attirances, de mimétisme et de camouflage.
A se dire que nous les êtres humains faisons la même chose, il n'y pas loin vraisemblablement et en d'autres temps Ésope en faisait tout autant.
Du reste la papillon était une chenille.
Et la coccinelle est surnommée une "bête à Bon Dieu" bien qu'elle se nourrisse de pucerons à se décoller tous ses points noirs.
AVousLireEncore
Amitiés
JM
ps : si le coeur vous dit de me lire en retour sur "Quelques mots d'amour"

·
Image de Phil Hanras
Phil Hanras · il y a
Il y a quelque chose de La Fontaine, mais ultra-moderne. Bravo !
·
Image de Fleur de Tregor
Fleur de Tregor · il y a
Très beau texte.
·
Image de Alain Adam
Alain Adam · il y a
Beau texte sur la tolérance. Grâce à Esope et à votre talent ce petit monde insignifiant, soudain prend tout son sens! Je vote donc en papillonnant quitte à avoir une éruption de boutons noirs que vous avez par chance su dédramatisér!
·
Image de Brigitte Prados
Brigitte Prados · il y a
C'est ravissant, plein de beaux sentiments, avec un petit message de tolérance sur la différence à méditer...
Merci, Monya...

·
Image de Violette
Violette · il y a
très joli ballet, je vote.
·
Image de Chris Artenzik

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème