Crépuscule citadin

il y a
1 min
184
lectures
10
Qualifié

Les rideaux ont la couleur-luzerne des peines désuètes. Les chagrins proustiens du temps effilé. Je revois ce lit aux dossiers en bois brut, sombre et robuste… J’entends encore le planche  [+]

Image de Automne 2014
J’entends la nuit hurler en tombant sur la ville
Un cri d’un autre monde un feulement nocturne
Qui fait même dévier les anneaux de Saturne
La nuit c’est un repère un refuge fragile

La nuit se brise à l’aube obombrant tous nos songes
Dévoilant nos rancœurs matinales et molles
Un expresso bien chaud délie les bouches folles
Et fait vibrer le corps enflé comme une éponge

Les tramways l’autobus les passants déambulent
Et la ville s’anime et s’enfume et s’envrille
Dans la folle clameur des chômeurs somnambules

Dont la fierté se meut derrière une grille
Et tous ces inconnus ces anonymes diurnes
Attendent lourdement le tendre ahan nocturne

10
10

Un petit mot pour l'auteur ? 7 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de J.M. Raynaud
J.M. Raynaud · il y a
ça glisse tellement c'est bien fait.
Image de Jean-Claude Renault
Jean-Claude Renault · il y a
Il est cinq heures... J'aime +1
Image de Marie F.
Marie F. · il y a
J'aime beaucoup l'ambiance et tes images sont originales ! Je vote !
Image de J.M. Raynaud
J.M. Raynaud · il y a
Très subtil, je vote
Image de Ninange De Borlin
Ninange De Borlin · il y a
Voilà :)
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
J'aime, je vote !
Image de William F.
William F. · il y a
Je te remercie !

Vous aimerez aussi !